Enregistré en la Cathédrale de Dax (2013) – Prise de son : Xabi Pellarini – Mixage, Mastering : Xabi Pellarini à Laguna Studios (Biarritz)

MODEST MOUSSORGSKY (1839-1881)
Les tableaux d’une exposition (1874)

1. Promenade
2. Promenade
3. Le vieux château
4. Promenade
5. Tuileries
6. Promenade
7. Bydlo
8. Promenade
9. Ballet des poussins dans leurs coques
10. La cabane sur des pattes de poule
11. La grande porte de Kiev
ANTONIN DVORÀK (1841-1904) :
Symphonie n° 9 dite « du nouveau monde » (1893)
12. Largo
EDVARD GRIEG (1843-1907) :
Suite n°1 « Peer-Gynt » (1874)
13. Au matin
14. La mort d’Åse
15. Danse d’Anitra
16. Dans la halle du roi de montagne
SERGUEI RACHMANINOV (1873-1943)
17. Vocalise opus 34 (1912)
JEAN- SÉBASTIEN BACH (1685-1750)
FERRUCCIO BUSONI (1866-1924) : Partita n°2
18. Chaconne en ré mineur BWV1004

A l’écoute

Enregistré en la Cathédrale de Dax (2008) – Prise de son : Xabi Pellarini – Mixage, Mastering : Xabi Pellarini à Laguna Studios (Biarritz)

BACH Jean-Sébastien : Partita en Sol mineur

1 – Choral
MENDELSSOHN Félix : Symphonie n°4
2 – Andante
PROKOFIEV Serge : Roméo et Juliette
3 – Scène
4 – Juliette jeune fille
5 – Masque*
6 – Danse des chevaliers
7 – Père Lorens
8 – Roméo et Juliette
9 – Danse*
10 – Danse des jeunes filles des Antilles*
11 – Mort de Juliette
BIZET Georges : L’arlésienne

12 – Prélude
13 – Intermezzo
14 – Agnus Dei
15 – Menuet
16 – Farandole*

WALDTEUFEL Émile : Valses et Polkas
17 – Pomone
18 – Bella Bocca*
19 – Amour et printemps

*Avec l’aimable participation de Julien Lacrouzade aux percussions

A l’écoute

Ce disque est dédié à la mémoire de l’abbé Jean Amesland
Remerciements au Docteur Vincent Grelet de la clinique de Biarritz grâce à qui ce disque a pu se faie, messieurs Beuten et Mesplé kinés rééducateurs, à Pierre Egloff.
Merci à nos épouses et amis pour leur soutien

« Ce disque espère amener l’orgue à de nouveaux horizons, ouverts à d’autres musiques. C’est une histoire d’amitiés, de respect et de passion. C’est aussi un message de reconnaissance et d’espoir.

Après un grave accident qui m’a presque enlevé les deux doigts, ce disque témoigne de luttes et de foi, de séquelles profondes et de sensibilité accrue, l’émotion de jouer ensemble, une même partition à coeur ouvert, simplement avec des doigts naturels ou reconstitués…

Ce disque est dédié aux aventuriers de la musique, aux passionnés de son ».

Christophe Piédoux